La Flamme sous l'Arc de Triomphe Flamme de la Nation

Le ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe, monument voulu par un Empereur, construit par un Roi et sanctuarisé par la République, est un geste immuable qui se répète tous les soirs à 18h30.

Ce cénotaphe a été conçu pour nous souvenir du sacrifice immense que l'armée française a consenti durant la Première Guerre mondiale pour défendre la France ; les quelque 1 400 000 soldats tués au combat constituèrent le prix à payer pour défendre chaque arpent de terre de notre pays et parvenir ainsi à la victoire. À ces morts, il faut ajouter tous ceux de la Seconde Guerre mondiale, ceux des guerres d'Indochine, d'Algérie et ceux des opérations extérieures.

Pour que ce soldat, à la fois inconnu et célèbre et dont le silence et le sacrifice font la grandeur, ne voit pas sa mémoire se perdre dans l'oubli, ce monument a été magnifié en 1923 par une flamme : c'est la « Flamme du Souvenir ».

Cette œuvre de mémoire est indispensable mais elle n'est pas suffisante. Il nous faut aussi chercher à comprendre le sens de ce sacrifice inouï, qui peut paraître incompréhensible à notre regard d'homme contemporain car le prix de la victoire fut supporté par l'ensemble de la Nation française. Afin que nous comprenions qu'aucune souffrance n'est vaine, quand la finalité est comprise et partagée par tout un peuple, cette flamme a dépassé le symbole de la « fraternité d'armes », pour devenir la « Flamme de la Nation ».

La vie nous apprend cependant que rien n'est jamais acquis définitivement et que vivre librement dans un pays en paix se mérite chaque jour. Chacun doit donc être conscient qu'en rendant hommage au « Soldat inconnu », il rend hommage à ceux qui ont servi la France, qui ont bâti et défendu la Nation, qui ont payé le prix du sang et des larmes, et qui, aujourd'hui, nous servent d'exemple. Aussi, en venant honorer le « Soldat inconnu », nous nous engageons personnellement à servir notre pays, ne serait-ce qu'en faisant notre devoir d'État partout où nous nous trouverons. L'avenir de notre pays est à ce prix, c'est la « Flamme de l'Espérance ».

Général d'armée (2s) Bruno DARY

Cérémonie
du jour

17h45
Rendez-vous pour le défilé
18h15
Mise en place du drapeau
18h30
Arrivée des autorités

Défilé depuis la rue de Tilsitt

Participants :

  • CIRCUF
  • Mairie d'Elbeuf-sur-Seine
  • Richardson and Gray
  • CFIM de Montlhéry
  • Accompagnement : tambour-clairon
  • Participation attendue : faible
  • 1 drapeau
Participer à une cérémonie

L'actualité de la Flamme sous l'Arc de Triomphe

Voir toutes les actualités