Organisation & missions

« La Flamme sous l'Arc de Triomphe, Flamme de la Nation » est une union d'associations régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle regroupe environ 500 associations : associations d'anciens combattants mais pas seulement. Toute association, fédération ou fondation peut présenter sa candidature de membre à la Flamme, au vu des documents de déclaration en préfecture. Tout dossier de candidature doit comporter notamment une description de son objet, de son but et de la composition de ses membres.

L'association a pour but raviver quotidiennement, au crépuscule, la Flamme sur la tombe du Soldat inconnu et plus généralement d'entretenir sa mémoire c'est-à-dire la mémoire de tous les combattants français et alliés tombés au champ d'honneur.

Le général d'armée (2S) Bruno Dary est, depuis décembre 2012, président de « La Flamme sous l'Arc de Triomphe, Flamme de la Nation ». Le conseil d'administration de l'association est formé de 30 membres, femmes et hommes, issus des associations adhérentes.

Ainsi, depuis le 11 novembre 1923, l'association procède tous les soirs à 18h30 au ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe.
Prise de Flamme du Relais Sacré

Le Relais Sacré

La Flamme de la Nation, ravivée chaque jour sous l'Arc de Triomphe, peut être amenée sur un autre lieu de mémoire en France ou dans un pays allié à l'occasion d'une cérémonie importante. L' association « le Relais sacré » est la seule accréditée pour « prendre La Flamme » lors d'une cérémonie de ravivage.

Cette association a été créée en 1934 par le journaliste André Linville, directeur fondateur du « Journal des combattants », qui s'était inspiré de l'exemple belge. À quelques jours du 11 novembre des flambeaux partaient de tous le pays pour rejoindre la tombe du Soldat inconnu belge à Bruxelles.

Cette même année, un flambeau français allumé sur la tombe du Soldat inconnu belge, parcourut de nombreuses villes ainsi que la clairière de l'Armistice à Compiègne avant d'arriver sur la tombe du Soldat inconnu français et d'être remis au général Gouraud, premier président du comité de la Flamme.

Depuis 2012, cette association a été intégrée à « La Flamme sous l'Arc de Triomphe, Flamme de la Nation » pour en devenir l'une des commissions permanentes.