Le Relais sacré

La Flamme de la Nation, ravivée chaque jour sous l’Arc de Triomphe, peut être amenée sur un autre lieu de mémoire en France ou dans un pays allié à l’occasion d’une cérémonie importante. L’ association « le Relais sacré » est la seule accréditée pour « prendre La Flamme » lors d’une cérémonie de ravivage.

© Tous droits réservés

Cette association a été créée en 1934 par le journaliste André Linville, directeur fondateur du « Journal des combattants », qui s’était inspiré de l’exemple belge. À quelques jours du 11 novembre des flambeaux partaient de tous le pays pour rejoindre la tombe du Soldat inconnu belge à Bruxelles.

Cette même année, un flambeau français allumé sur la tombe du Soldat inconnu belge, parcourut de nombreuses villes  ainsi que la clairière de l’Armistice à Compiègne avant d’arriver sur la tombe du Soldat inconnu français et d’être remis au général Gouraud, premier président du comité de la Flamme.

Depuis 2012, cette association a été intégrée à « La Flamme sous l’Arc de Triomphe, Flamme de la Nation » pour en devenir l’une des commissions permanentes.