Le symbole de la Flamme sous l’Arc de Triomphe

Afin d’éviter que le tombeau du Soldat inconnu ne sombre dans l’oubli, le journaliste Gabriel Boissy suggère en 1923 qu’une Flamme du Souvenir veille nuit et jour sur la tombe sacrée.
Le 11 novembre 1923, la Flamme est allumée par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Depuis cette date, la Flamme ne s’est jamais éteinte et chaque soir, à 18h30 sous l’Arc de Triomphe, une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée. Ce cérémonial n’a jamais cessé depuis, même sous l’Occupation.

La Flamme du Souvenir et le tombeau du Soldat inconnu sont aujourd’hui le symbole du sacrifice de tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille pour que nous vivions dans un pays libre. La Flamme est également devenue, depuis la Seconde Guerre mondiale, le symbole de l’espérance dans l’avenir et de foi dans le destin de notre pays.

Elle brûle devant le tombeau du Soldat inconnu comme un perpétuel souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour la France.

Pour les jeunes générations, participer à la cérémonie de Ravivage de la Flamme est avant tout un devoir de mémoire et un geste citoyen. Par leur présence, elles témoignent de leur volonté à entrer dans la communauté de citoyens dont ils seront bientôt les forces vives.